05 Armes qui font la puissance de l’armée algérienne (ANP) :N°1 Le S-300PMU2

L’Algérie a acquis le système de défense anti aérien S-300PMU2 dans le cadre du paquet d’armes de 7,5 milliards de dollars conclu entre le président algérien Bouteflika et le président russe Vladimir Poutine en 2006.

Après la livraison des quatre premières batteries de missiles sol-air S-300 PMU2 S-300 en provenance de Russie, l’Algérie a commencé à installer les systèmes, remplaçant en partie les anciens systèmes S-125 (SA-3).

Le commandement de la défense aérienne a reçu la première unité en 2008; quatre unités sont actuellement livrées. La livraison des quatre autres est incluse dans les options du contrat initial.

Lire aussi:05 Armes qui font la puissance de l’armée algérienne (ANP) :N°4 La frégate MEKO A-200AN

Le S-300PMU2 est une version améliorée du système SAM S-300PMU1 offrant de meilleures performances contre les cibles aérodynamiques et balistiques. Le système SAM S-300PMU2 comprend un radar d’éclairage 30N6E1 monté sur un véhicule tout terrain, jusqu’à 12 lanceurs 5P85ME (5P85SE) équipés chacun de quatre missiles 48N6E2 ou 48N6E du S-300PMU1, ainsi que d’une commande et d’un contrôle 54K6E (C2) Poste et autres véhicules et équipements associés pour le rechargement, l’entretien et la réparation.

Le système radar de détection 64N6E2, avec une portée de détection maximale de 300 km, peut être intégré au système SAM S-300, offrant ainsi une capacité d’acquisition de cible améliorée. Le nouveau missile 48N6E2 a été conçu pour optimiser l’engagement de cibles balistiques et aérodynamiques à longue portée.

Les lanceurs de type 5P85ME agissent en tant que véhicule de transport, monteur et lanceur (TEL). Le système de lancement vertical (VLS) assure une couverture à 360 degrés de l’espace de combat en surmontant les lacunes liées aux systèmes SAM lancés sur une rampe.

Le système SAM S-300PMU2 a été introduit en 1996 et est disponible en tant que mise à niveau pour les systèmes de défense antiaérienne S-300PMU1 existants. Les centres de gestion de combat 83M6E et 83M6E2 sont destinés à relier jusqu’à six systèmes S-300PMU2 (également PMU1) en un système de défense antiaérien unique offrant une capacité d’engagement combinée à six fois supérieure.
L’utilisation du poste de gestion du combat après six PMU2 peut engager jusqu’à 36 cibles simultanément tout en guidant jusqu’à 72 missiles – deux missiles par cible assurant la mise à mort.

Le S-300PMU2 Favorit équipé de missiles sol-air 48N6E2 peut engager des cibles aéroportées à des distances comprises entre 3 et 200 km, à des altitudes comprises entre 10 et 27 000 mètres et à des vitesses pouvant atteindre 2 800 mètres par seconde (9 Mach).

Le S-300PMU2 peut engager des missiles balistiques de théâtre à des distances comprises entre 5 et 40 km et à des altitudes comprises entre 2 000 et 25 000 mètres. Sa grande mobilité est supportée par une variété de véhicules conçus pour atteindre une vitesse maximale de 60 km / h sur route et de 40 km / h hors route.