Air Algérie veut plus d’avions cargos

Après avoir reçu l’approbation préalable et une marge d’un crédit du Fonds National d’Investissement FNI, Air Algérie (AH) devrait annoncer un appel d’offres pour l’acquisition de neuf avions, dont deux cargo, selon des médias locaux. Une annonce publique concernant l’appel d’offres est attendue d’ici quelques jours.

Les avions à pourvoir, d’une valeur comprise entre 2,2 et 2,5 milliards de dollars américains (sur la base de la ligne de crédit approuvée par le Fonds national d’investissement), contribueront à la modernisation du parc de passagers du transporteur public et renforceront sa capacité à cibler le fret aérien en plein essor.

 L’Algérie a connu ces dernières années une forte augmentation de la demande pour les  produits de base, tels que les denrées périssables et les envois express.

Bien que les détails de l’appel d’offres n’aient pas été rendus publics, Cargo Facts s’attend à ce que AH envisage de convertir les 737-800 supplémentaires actuellement exploités dans sa flotte de passagers en configuration cargo.

Lors du salon aéronautique de Farnborough en 2016, Air Algérie a commandé à Boeing deux conversions 737-800BCF pour compléter sa flotte de cargo, qui consistait auparavant en deux 737-700C et un Lockheed Hercules. Le premier 737-800BCF (30202) d’AH a été converti par Boeing dans l’installation STAECO de Jinan (TNA) et livré  en juillet dernier. Le second 737-800 d’Air Algérie, quant à lui, n’a pas encore été remis pour la conversion.

À l’heure actuelle, quatre appareils sur un total de vingt-quatre 737-800 en service dans la flotte de passagers d’Air Algérie ont atteint l’âge de conversion, sur la base de l’âge du premier 737-800P2F du transporteur. Les premiers appareils 737-800BCF convertis par un cargo ont quitté la chaîne de montage Renton de Boeing il y a un peu moins de 19 ans. Quinze des vingt-quatre réacteurs actifs de AH, quinze sont en service depuis moins de dix ans, tandis que quatre le sont depuis un peu plus de dix-huit ans.

En ce qui concerne l’autre avion d’Air Algérie, les avions entrants seront probablement un mélange de quatre avions à turbopropulseur / à fuselage étroit et de trois gros porteurs. Outre les vingt-quatre 737-800, deux 737-700C et un 737-800BCF, le transporteur exploite également huit A330-200 et quinze ATR 72.