BHI Algérie doté de son DG et de son président de CA

L’Assemblée Générale constitutive de la nouvelle société par actions « Boilers Handassa Industries Algérie » (BHI Algérie par abréviation), société créée en partenariat national et international pour la fabrication de chaudières de récupération et d’échangeurs thermiques, s’est tenue le mercredi 19 septembre 2018 à 10 heures, au siège de Sonelgaz. Nouvellement désignés par les trois partenaires et afin de permettre à la nouvelle société d’entamer ses activités, les membres du Conseil d’Administration ont tenu leur première réunion, ce jour même à 14 heures, au siège de Sonelgaz, en vue d’élire le président du CA et de désigner le DG de la société.

La tenue de l’Assemblée Générale Constitutive de BHI Algérie signe l’acte de naissance de cette société mixte au capital social évalué à 700 millions de DA et dont les actions sont réparties entre Sonelgaz (à hauteur de 30%), l’Entreprise Nationale de Charpente et de Chaudronnerie – ENCC Spa du Groupe IMetal (avec 35% des parts), et la société sud-coréenne BHI (avec 35% des actions).

Les représentants des trois actionnaires présents lors de cette assemblée se sont félicités pour l’aboutissement de cette fructueuse association. M.Kafi Nabil, superviseur du pôle des industries énergétiques à Sonelgaz, est revenu sur l’historique de ce projet. Il a précisé que le partenaire sud-coréen a été retenu dans le cadre d’un appel d’offres national et international ouvert pour la réalisation de six centrales électriques à cycle combiné, dans lequel les soumissionnaires avaient comme obligation d’investir, en s’engageant à réaliser avec Sonelgaz deux partenariats : l’un pour la fabrication de chaudières, l’autre dans l’EPC. « Sonelgaz affirme son soutien à l’édification de cette nouvelle société qui vient renforcer l’outil industriel algérien et promouvoir l’intégration nationale.», a-t-il déclaré tout en insistant sur le transfert technologique et la formation de techniciens algériens. Aussi, les trois partenaires ont procédé à l’approbation des statuts de BHI Algérie Spa et à la désignation des premiers membres du Conseil d’Administration et du commissaire aux comptes.

Afin de permettre à la nouvelle société d’entamer ses activités, les membres du Conseil d’Administration de BHI Algérie ont tenu leur première réunion, le mercredi 19 septembre 2018 à 14 heures, au siège de Sonelgaz. Ils ont notamment procédé à l’élection de M.Amalou Said du Groupe Imetal en tant que président du CA. Ils ont également désigné M.Lee Jae Hun en tant que Directeur Général de la société.

Pour rappel, BHI Algérie est une société créée en partenariat national et international pour la fabrication de chaudières de récupération et d’échangeurs thermiques pour les besoins des centrales électriques à cycle combiné. Le site retenu pour la fabrication de ces chaudières se trouve au niveau de l’entreprise Chaudral,relevant de l’ENCC (filiale du Groupe IMetal) et qui est située dans la wilaya de Relizane. La signature du pacte des actionnaires a eu lieu lors d’une cérémonie organisée le 14 Juin 2018, au siège de Sonelgaz. Cette société démarre ses activités avec la fabrication d’auxiliaires et de parties non soumises à pression. A compter de 2020, elle

assurera la fabrication de chaudières de récupération. La production envisagée est destinée à satisfaire la demande nationale pour ces types d’équipements ainsi que l’exportation. La société a la capacité de produire, annuellement, quatre chaudières de récupération avec auxiliaires. Au total, un personnel de 480 agents (dont ceux de chaudral) sera employé par cette société mixte.

 

Source:Echo de sonelgaz