France: Siemens Gamesa remplace GE pour un 1GW d’éoliennes en offshore

Siemens Gamesa va fournir à EDF des turbines totalisant 1 GW de capacité installée pour deux parcs éoliens offshore en France après le retrait de GE Renewable Energy.

Le fabricant germano-espagnol a signé un accord-cadre avec le développeur pour la fourniture d’éoliennes de 7 MW à deux parcs non encore identifiés, sous réserve d’une décision d’investissement finale concernant le projet.

GE, qui était le fournisseur exclusif des trois parcs éoliens offshore français d’EDF, fournira des turbines de 6 MW à la première des installations qui sécurise tous les permis et règle tous les appels en cours.

Les trois projets sont les parcs éoliens Fecamp de 498 MW, 480 MW de Saint-Nazaire et 450 MW de Courseulles.

GE a déclaré que «les retards excessifs cumulés depuis 2012 ont eu un impact significatif sur les caractéristiques financières de ces projets» pour le fabricant.

« GE a donc décidé de revoir son engagement dans la mise en œuvre de tous ces projets », a-t-il déclaré.

Les turbines Siemens Gamesa, qui seront fabriquées au Havre, feront l’objet d’un contrat de maintenance d’une durée de 15 ans.

«Nous remercions EDF et ses actionnaires pour leur confiance. Cet accord confirme une nouvelle fois la position de Siemens Gamesa en tant que leader du marché éolien offshore en France et nous permet de renforcer nos perspectives à moyen terme dans le cadre du développement du projet industriel du Havre « , a déclaré le directeur général, Markus Tacke.

« Siemens Gamesa reste pleinement engagé à répondre aux besoins de tous ses clients et à faire en sorte que ces projets soient un succès pour le secteur et pour la France. »