Gaid Salah en visite de travail dans la première région militaire pour superviser un test de drones

Le général Ahmed Gaid Salah, vice-ministre de la Défense nationale et chef d’état-major de l’Armée nationale populaire, effectuera jeudi une visite de travail dans la première région militaire (Blida), où il supervisera un test de démonstration des drones de reconnaissance et d’attaque de fabrication locale, a déclaré le ministère de la Défense nationale.

«Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale et chef d’état-major de l’Armée nationale populaire (ANP), effectuera une visite de travail aujourd’hui 20 décembre 2018 dans la 1re région militaire. Au cours de cette visite, le général du corps d’armée supervisera l’exécution d’un exercice de démonstration mettant en scène des drones de reconnaissance », a ajouté le même communiqué.
Lire aussi:L’Algérie dévoile ses drones chinois CASC CH-4 et CH-3

L’Algérie a mis en service plusieurs véhicules aériens sans pilote (UAV) développés à l’origine par les Émirats arabes unis (EAU), comme le montre une vidéo diffusée à la télévision nationale et affiché sur la page Facebook officielle du ministère algérien de la Défense.

Les images postées le 20 décembre confirment la livraison attendue depuis longtemps des drones de moyenne endurance longue altitude (MALE) d’Adcom Systems à l’Algérie, avec au moins deux plates-formes armées Yabhon United 40 (appelées localement « Algérie 54 »). et deux plus petites plates-formes non armées Yabhon Flash-20 («Algeria 55») montrées sur la ligne de fuite du Polygone Central de l’Air à Hassi Bahbah avant une démonstration militaire.

Le site web Jane’s a été le premier à faire part de son intérêt pour l’Algérie à la version Block 5 du drone MALE UM Yabhon United 40 dédié au renseignement, à la surveillance et à la reconnaissance armées (ISR) au salon aéronautique de Dubaï en 2013. À cette époque, le PDG et concepteur général d’Adcom, Ali Al Dhaheri, a déclaré que le pays cherchait une plate-forme sans pilote pour traquer les militants et les trafiquants dans ses vastes régions désertiques du sud. Le Yabhon Flash-20 a été présenté pour la première fois lors du même événement deux ans plus tard.

Alors que le Yabhon United 40 Block 5 et le Yabhon Flash-20 sont deux des nombreux UAV développés aux Emirats Arabes Unis par Adcom Systems, le site Web et les comptes de médias sociaux de la société semblent être devenus inactifs à partir de 2016 et le fabricant ne s’est pas montré au maximum. Le récent spectacle aérien de Dubaï en 2017. Ce manque d’activité résonne avec une déclaration du ministère algérien de l’Algérie dans laquelle il est noté que les UAVs Algeria 54 et Algeria 55 ont été fabriqués dans le pays, ce qui suggère qu’il a acheté les droits à Adcom. « Il convient de noter que ces drones ont été construits localement par des ingénieurs, des techniciens et des cadres de l’armée populaire nationale », a déclaré le ministère de la Défense.

Révélé pour la première fois sous forme de modèle réduit en 2007, l’UAV Yabhon United 40 Block 5 présente la configuration distinctive à double ailes avant et arrière d’Adcom.