La Banque mondiale relève les prévisions de croissance de l’Algérie pour 2019-2020

La Banque mondiale a relevé ses prévisions de croissance de l’économie algérienne en 2019 et 2020, selon des prévisions mises à jour de cette institution financière internationale, publiées mardi à Washington.

Cette institution bancaire prévoit désormais un taux de croissance de 2,3% en 2019 contre 2% dans le précédent rapport sur les perspectives de l’économie mondiale publié en juin dernier, soit une hausse de 0,3%.

Les prévisions mises à jour pour 2019 restent toutefois légèrement inférieures à celles de 2018, où le produit intérieur brut de l’Algérie avait augmenté de 2,5%, selon la Banque mondiale.

Cette légère baisse est principalement due à la baisse progressive des dépenses publiques, a déclaré la Banque.

« La croissance de l’Algérie ralentira à 2,3% en raison de la baisse progressive des dépenses publiques, qui a connu une augmentation significative l’année dernière », a déclaré la Banque mondiale dans une note sur les perspectives économiques dans la région MENA, accompagnant ce rapport.

Il convient de noter que ce ralentissement est attendu dans le sillage de «l’assombrissement des perspectives économiques mondiales» prévu par la Banque mondiale cette année.

Cette année sera marquée par une stagnation de la reprise dans les pays exportateurs de produits de base, coïncidant avec le ralentissement de l’activité dans les pays importateurs de ces produits, a déclaré la source.

Le groupe de la Banque mondiale a ajusté ses prévisions à la hausse pour 2020, tablant sur une croissance de 1,8% en Algérie contre 1,3% prévu en juin, en hausse de 0,5%.

Ce taux sera également maintenu en 2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *