L’Algérie rejoint l’initiative Chinoise de la route et ceinture de soie

L’Algérie et la Chine ont signé un protocole d’accord sur l’Initiative de la ceinture et de la route de la soie, qui vise à développer les infrastructures et à renforcer les liens entre les pays eurasiatiques, l’Afrique, l’Océanie et d’autres régions voisines.
Le mémorandum a été signé par le ministre algérien des Affaires étrangères Abdelkader Messahel et président du développement national de la Chine et de la réforme Il Lifeng en marge du Forum sur la coopération sino-africaine (FCSA) mardi à Beijing, selon Algérie Presse Service.
Le Premier ministre algérien Ahmed Ouyahia a salué, en marge du sommet, la contribution chinoise au développement de l’Afrique.
Le président chinois Xi Jinping a déclaré plus tôt que la Chine avait l’intention de renforcer la coopération avec le continent africain dans la lutte contre le terrorisme, la piraterie et d’autres défis et continuera à fournir gracieusement à l’Union africaine une aide militaire.
L’initiative chinoise Ceinture et route de la soie a été annoncée pour la première fois en 2013. L’initiative se concentre sur la route de la soie maritime, qui relie la Chine et l’Europe via l’Inde, l’Afrique orientale et la mer Rouge, et la Asie, Russie et Moyen-Orient.
Le FOCAC, créé en 2000, comprend 53 pays africains et la Chine, ainsi que la Commission de l’Union africaine. Les objectifs du forum comprennent la promotion de la coopération et de l’amitié entre les pays membres.