l’ASAL et Wisscom Aerospace Ltd vont développer des satellites en Algérie

L’Agence algérienne de l’espace (ASAL) et la société britannique Wisscom Aerospace Ltd , basée au Royaume-Uni, qui est dirigée par un éminent chercheur algérien, Abdou Attou (Prix de l’innovation stratégique en aérospatiale du gouvernement britannique) ont signé un accord de partenariat visant à renforcer les capacités nationales en matière de technologie spatiale, a déclarer l’ASAL dans un communiqué.

Selon le communiqué, Wisscom Aerospace Ltd et la société espagnole Zero 2 Infinity, spécialisée dans l’ingénierie aérospatiale, vont « co-développer des systèmes spatiaux dans le cadre du programme spatial national algérien lancé en 2006 ».

Le partenariat contribuera également à améliorer l’expérience des ingénieurs algériens en élargissant leurs connaissances dans le domaine des nouvelles technologies et permettra aux équipes multidisciplinaires d’experts d’ASAL, de Wisscom Aerospace Ltd et de Zero 2 Infinity de partager leurs expériences.

 

L’Algérie l’année dernière, le premier satellite de télécommunications du pays, Alcomsat 1, a été lancé avec succès par le centre de lancement de satellites chinois Xichang. L’Algérie  prévoit d’envoyer plusieurs satellites de pointe dans le cadre de son programme spatial 2020-2040, qui est « à l’étude », a déclaré en décembre le directeur général de l’Agence spatiale algérienne, Azzedine Oussedik. L’Algérie a maintenant six satellites en orbite et dispose d’un centre de développement des satellites (CDS) implanté dans la commune de Bir –El-Djir, dans la wilaya d’Oran.

Image result for satellite alsat-1
l’ASAL et Wisscom Aerospace Ltd vont développer des satellites en Algérie

Source:https:commons.wikimedia.org