Le groupe d’ingénierie français Alten compte employer 1k ingénieurs au Maroc

Le groupe d’ingénierie et de conseil en technologies français Alten ouvre un centre d’excellence automobile à Rabat pour former des ingénieurs marocains.

Le centre, qui a été inauguré vendredi, développera l’écosystème de l’ESO, ou Engineering Services Outsourcing, et créerait de nouveaux emplois dans le secteur de l’automobile.

Selon Hajar Bououd, responsable des ressources humaines chez Alten, la formation des ingénieurs au Maroc est encore trop générale et inadaptée aux besoins de l’industrie automobile.

Bououd a souligné la nécessité de diversifier les domaines de formation dans les universités.

Alten consacre 10% de son budget à la formation et aux programmes d’initiation, selon Didier Marchet, responsable technique d’Alten, le groupe compte employer 1 000 ingénieurs marocains formés d’ici à 2020.

Le Centre d’excellence collaborera avec les universités marocaines pour les étudiants de troisième année en chimie, physique ou mathématiques.

Quarante-trois étudiants vont commencer la formation le mois prochain.

Alten a inauguré à Fez en 2016 une première branche de systèmes embarqués pour automobile et aéronautique, afin d’initier le système ESO au Maroc avec plus de 300 postes et y est présent depuis 2013.

Il a déjà créé deux programmes dans le pays, Alten Boost et Alten Upgrade, afin de former et d’aider à l’intégration de jeunes ingénieurs souhaitant se spécialiser dans les domaines de l’informatique, de l’automobile et de l’aéronautique sur le marché du travail.

Il a déjà créé deux programmes dans le pays, Alten Boost et Alten Upgrade, pour se former dans le domaine de l’informatique, de l’automobile et de l’aéronautique, sur le marché du travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *