Le Maroc autorisé à acheter plus des chasseurs F-16

Le Département d’État US a autorisé le Maroc à augmenter considérablement sa flotte de F-16, ce qui comprend à la fois la vente de nouveaux avions et la mise à niveau de modèles plus anciens.

Les deux transactions potentielles portent sur l’achat de 25 chasseurs F-16C / D Block 72, estimés à 3,778 milliards de dollars, ainsi que sur l’Upgrade des 23 F-16 au standard de configuration plus avancée du F-16V Block 52+, estimée à 985,2 $ million. Ensemble, les deux contrats pourraient valoir environ 4,8 milliards de dollars.
Voir aussi: Des avions de chasse F-16 Viper pour la Royal Air Maroc

La nouvelle demande de F-16 représente la notification la plus importante pour l’exercice 2019. Il s’agit également du deuxième plus grand achat demandé par le Maroc, qui a demandé en novembre de nouveaux chars Abrams.

Le notification comprend outre les 25 nouveaux chasseurs, 29 moteurs Pratt & Whitney F100-229; 26 radars matriciels actifs à balayage électronique APG-83; 26 ordinateurs de mission modulaires; 26 systèmes de liaison 16; 40 systèmes de repérage montés sur casque commun; 30 canons M61 Al Vulcan de 20 mm; 40 missiles air-air de moyenne portée évolués AIM-120C-7; 50 bombes GBU-49; 60 bombes de petit diamètre GBU-39 / B; et assortiment d’autres équipements.

Le package de mise à niveau comprend une grande partie du même équipement, avec des quantités similaires de radars AESA, de systèmes Link 16 et d’armes. La configuration améliore les radars et l’avionique sur les anciens jets.