Le Maroc recevra 237 millions de dollars américains pour deux projets de développement

Le Maroc devrait recevoir 237 millions de dollars américains du Fonds arabe pour le développement économique et social (AFESD) afin de financer la construction de l’autoroute de contournement de Laayoune et le projet de renforcement du barrage Mohammed V.

L’accord de financement a été signé entre Mohamed Benchaaboun, ministre marocain de l’Economie et des Finances, et Abdullatif Yusuf Al-Hamad, directeur général et président du conseil d’administration de l’AFESD.

« Le projet de construction de la voie rapide de contournement de Laayoune et la construction du barrage Mohammed V » figurent parmi les priorités du gouvernement marocain, car ils sont au cœur de la politique de développement de notre pays sous ses deux aspects relatifs à la gestion rationnelle des ressources en eau, d’une part, et le développement des provinces du sud du royaume de l’autre », a déclaré Mohamed Benchaâboun, ministre marocain de l’Économie et des Finances.

Le barrage Mohammed V est situé sur la rivière Moulouya, à la jonction des montagnes du Moyen et du Haut Atlas, dans la région d’Almssid. Il coule sur une distance de 600 km avant de se jeter dans la mer Méditerranée.

Le réservoir d’eau mesure 64 m de haut et 280 m de long, formant un lac de 650 millions de m3. Il est utilisé pour produire de l’électricité, produisant une capacité de 84 GWh par an. Le barrage est en service depuis 1967 mais l’accès au réservoir d’eau a toujours été gêné par les nombreuses courbes qui le composent.

Le barrage présente un problème d’envasement en raison des sédiments piégés au fond du réservoir d’eau. Avec le temps, ces dernières ont entraîné une diminution de la capacité de rétention du barrage. Pour relever ce défi, le gouvernement marocain recommande de relever le niveau du barrage, ce qui contribuera à améliorer la régulation de l’eau dans l’Oued Moulouya et compensera sa faible capacité de stockage.