Les chiffres du commerce extérieur à fin novembre 2018

Le déficit commercial de l’Algérie s’est établi à 4,13 milliards de dollars au cours des onze premiers mois de 2018, contre un déficit de 10,55 milliards de dollars pour la même période en 2017, soit une baisse de 6,42 milliards de dollars (60,81%), a déclaré la douane.

Entre janvier et fin novembre 2018, les exportations ont bondi pour s’établir à 37,23 milliards de dollars, contre 31,592 milliards de dollars pour la même période en 2017, soit une hausse de 5,64 milliards de dollars (+ 17,86%), a déclaré le Centre national des transmissions et du système d’information des douanes (CNTSID).

Les importations ont légèrement diminué pour s’établir à 41,371 milliards de dollars, contre 42,147 milliards de dollars pour la même période en 2017, soit une baisse de 776 millions de dollars (-1,84%).

Les exportations ont couvert 90% des importations contre 75% de la même période de l’année écoulée.

Les hydrocarbures représentent toujours l’essentiel des ventes à l’étranger avec 93,04% du montant total des exportations, pour un total de 34,642 milliards de dollars, contre 29,864 milliards de dollars, en hausse de 4,78 milliards de dollars (+ 16%).

Les exportations hors hydrocarbures restent marginales et ne représentent que 6,96% du montant total des exportations, soit 2,59 milliards de dollars.

Cependant, ils ont augmenté de 50,06% par rapport à la période de 2017.

Les exportations hors hydrocarbures sont composées de produits semi-finis avec 2,05 milliards de dollars contre 1,24 milliard de dollars (+ 65,11%), les produits alimentaires avec 341 millions de dollars contre 331 millions de dollars (+ 3,02%), des revenus bruts de 88 millions de dollars contre 66 millions de dollars 33,33%), les biens d’équipement industriels avec 84 millions USD, contre 72 millions USD (+ 16,7%), la consommation non alimentaire avec 31 millions USD contre 18 millions USD (+ 72,22%) et le matériel agricole avec 0,30 million USD contre 0,27 million USD (+ 11,11%). ).

L’Italie conserve sa position de premier client de l’Algérie et son premier fournisseur en Chine

En ce qui concerne les partenaires commerciaux de l’Algérie, l’Italie a conservé sa position du premier client algérien et la Chine en tant que premier fournisseur.

Les cinq principaux pays clients de l’Algérie étaient l’Italie avec 5,46 milliards de dollars (14,66% du total des exportations algériennes), suivie par l’Espagne avec 4,44 milliards de dollars (11,93%), la France avec 4,18 milliards de dollars (11,23%), les États-Unis avec 3,57 milliards de dollars (9,6%) et La Grande-Bretagne avec 2,48 milliards de dollars (6,7%).

En ce qui concerne les principaux fournisseurs du pays, la Chine conserve sa première place avec 7,04 milliards de dollars (17,02% des importations mondiales en Algérie), suivie par la France avec 4,24 milliards de dollars (10,25%), l’Italie avec 3,31 milliards de dollars (8%), l’Espagne avec 3,17 milliards de dollars (7,7%) et l’Allemagne avec 2,76 milliards de dollars (6,7%).