Maroc: Nareva et Enel Green Power vont construire un parc éolien de 180 MW

Maroc: Nareva et Enel Green Power vont construire un parc éolien de 180 MW

Nareva,  producteur d’énergie indépendant, et Enel Green Power (EGP), l’un des leaders de l’énergie renouvelable, ont signé tous des accords de financement pour la construction à Midelt du premier parc éolienfaisant partie du projet intégré de 850 MW.
La construction du parc éolien de Midelt, d’une capacité de 180 MW, devrait être achevée dans 24 mois. Pendant sa construction et tout au long de son exploitation, le parc éolien de Midelt devrait contribuer au développement économique et social local, notamment en termes de création d’emplois et d’utilisation des services locaux.
Le projet éolien de 850 MW a été attribué à un consortium mis en place par Nareva et Enel Green Power.
Siemens Wind Power, l’entreprise marocaine ONEE (Office national de l’électricité et de l’eau potable), l’Agence marocaine pour l’énergie durable (MASEN) et Midelt Wind Farm SA participent également à ce projet.
Le consortium a obtenu le droit de développer, concevoir, financer, construire, exploiter et entretenir cinq projets éoliens au Maroc qui seront construits à Midelt, Tanger, Jbel Lahdid, Tiskrad et Boujdour.
« Avec cette première étape importante, EGP soutiendra la demande énergétique du Maroc et aidera le pays à atteindre son objectif d’accroître la production d’énergie à partir d’énergies renouvelables, comme annoncé dans sa stratégie énergétique nationale », a déclaré Antonio Cammisecra, responsable mondial d’Enel Green Power.
« Le projet intégré de 850 MW permettra au Maroc de réaliser des progrès significatifs dans la réalisation de sa stratégie énergétique », a déclaré Saïd El Hadi, PDG de Nareva. « Nous sommes heureux d’aider le gouvernement marocain à atteindre son objectif d’augmenter la part des énergies renouvelables à 52% de la capacité installée du pays d’ici 2030 », a-t-il ajouté.
Lors d’une réunion tenue début novembre à Rabat pour suivre la mise en œuvre de la stratégie en matière d’énergies renouvelables, le roi Mohammed VI a donné pour instruction aux départements concernés de travailler afin de dépasser cet objectif de 52% d’énergies renouvelables dans le mix électrique national d’ici 2030.
Une partie importante des composants clés du parc éolien, principalement les pales et les tours, sera fabriquée au Maroc avec le soutien de Siemens Gamesa, fournisseur exclusif d’éoliennes pour le projet.
Une fois le parc éolien de Midelt mis en service, l’électricité produite sera vendue à l’ONEE sur la base d’un CAÉ (Contrat d’achat électricité) de 20 ans. La centrale de Midelt devrait produire l’équivalent de la consommation d’énergie requise pour alimenter une ville comme Agadir, avec 500 000 habitants, tout en évitant l’émission annuelle d’environ 400 000 tonnes de CO2 dans l’atmosphère.
L’investissement total dans le parc éolien de Midelt s’élève à 230 millions d’euros et est financé par des prises de participation des actionnaires ainsi que par un financement par emprunt de l’ONEE.
La construction des cinq centrales incluses dans le projet éolien intégré au Maroc nécessitera un investissement total d’environ 1 milliard d’euros. EGP financera le coût du projet correspondant à sa participation de 50% par une combinaison de fonds propres et de dettes fournies par des institutions financières internationales.
Une fois achevés, les cinq installations contribueront à répondre à la demande croissante en énergie du Maroc et à l’objectif du pays d’accroître l’énergie produite à partir de sources renouvelables. Les énergies renouvelables représentent actuellement environ 32% de la production d’électricité du Maroc et le pays compte porter cette part à 42% d’ici 2020 et à 52% d’ici 2030.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *