Mitsui Kinzoku ACT lance une nouvelle usine au Maroc

L’équipementier automobile japonais Mitsui Kinzoku ACT a lancé mardi la construction d’une usine qui produira des mécanismes de verrouillage des portes à Tanger Automotive City.

Première du genre en Afrique, cette usine sera bâtie sur deux hectares  avec un investissement initial 12,5 millions d’euros. La société a déclaré que le projet bénéficierait de la « position géographique stratégique au Maroc ». L’usine cherche à approvisionner ses clients basés au Maroc et en Europe, y compris les sites de construction automobile de l’alliance Renault-Nissan-Mitsubishi.

Le groupe japonais a choisi Tanger également pour sa proximité avec le complexe portuaire de Tanger Med et pour la connectivité maritime qu’il offre.

La première phase comprend la construction d’un centre de production de 5 600 mètres carrés avec des chaînes de montage et d’un bâtiment administratif de 1 200 mètres carrés, a rapporté Maghreb Arab Press (MAP).

L’usine produira la dernière génération de mécanismes de verrouillage de porte dans l’industrie automobile.

Le projet devrait offrir 100 emplois dans sa phase initiale et devrait atteindre 300 personnes à terme.

Le ministre marocain de l’Industrie et du Commerce, Moulay Hafid Elalamy, et le gouverneur de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Mohamed Mhidia, ont assisté à la cérémonie de lancement.

Mitsui Kinzoku ACT Corporation compte plus de 10 sites industriels dans le monde et emploie quelque 6 400 personnes.

Les clients de la société sont Toyota, FCA, Honda, Ford et Subaru.

Le Maroc est également en train de devenir un fournisseur clé pour les usines automobiles européennes, attirant plusieurs investisseurs pour construire des usines de fabrication de pièces automobiles, notamment Nexteer, Gestamp, Ficosa et la filiale de Fiat, Magneti Marelli.