Petrofac remporte un contrat EPC pour le projet de développement d’Ain Tsila

Petrofac PLC a annoncé la signature d’un contrat d’environ 1 milliard de dollars américains avec le Groupment Isarene, le groupe d’exploitation conjoint créé par Sonatrach, Petroceltic et Enel pour le développement des champs d’Ain Tsila en Algérie.

Voir aussi :Sonatrach signe un contrat EPC de 1 milliard de dollars avec Larsen & Toubro




Petrofac a indiqué que le champ d’Ain Tsila, situé à environ 1 100 kilomètres au sud-est d’Alger, produirait du gaz, du GPL et du condensat pour le marché local algérien et pour l’exportation.

Selon les termes du contrat de 42 mois, la portée des travaux du projet d’ingénierie, d’approvisionnement et de construction (EPC), qui comprend un montant forfaitaire, comprend la mise en service, le démarrage et les tests de performance.

Les activités EPC de Petrofac en Algérie comprennent le projet de développement sur les champs Sonatrach de Tinrhert, ainsi que les projets Alrar et Reggane qui ont démarré la production l’année dernière.

ES Sathyanarayanan, Directeur Général du groupe Petrofac, Engineering & Construction, a commenté: « Ce contrat vient renforcer l’importante expérience de Petrofac en Algérie, où nous opérons avec succès depuis plus de 20 ans, avec une solide expérience en matière d’exécution de projets et de développement des capacités locales .  »

Le champ gazier d’Ain Tsila est un champ de gaz naturel situé dans la wilaya d’Illizi. Il a été découvert en 2012 et développé par Petroceltic International. La production devrait commencer en 2022-2023 et produira du gaz naturel et des condensats. Les réserves prouvées totales du gisement de gaz d’Ain Tsila sont d’environ 286 milliards de mètre cubes (m³) et la production devrait atteindre environ 10 millions de mètre cubes par jour.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *