Ma’aden/Daelim Industrial Company: Contrat de 892 millions de dollars pour un complexe de fértilisants

La compagnie saoudienne Ma’aden (Arabian Mining Company) a confié à la société sud-coréenne Daelim Industrial Company la construction de la première usine de son complexe de phosphates (Phosphate 3) pour un investissement de 892 millions de dollars.

 

L’accord signé entre les deux entités incitera le royaume à mener à bien l’ensemble du projet sur le marché mondial des engrais phosphatés, a déclaré le président et chef de la direction de Ma’aden, Darren Davis.

 

L’usine sera située dans la région de Ras Al Khair, sur la côte est du pays du Golfe, et prendra 38 mois avant de se concrétiser.

 

Daelim Industrial Company et Saudi Daelim assureront conjointement les services d’ingénierie, d’approvisionnement et de construction (EPC) pour le développement de l’usine d’ammoniac d’une capacité de 1,1 million de tonnes par an, a annoncé le géant saoudien des engrais phosphatés.

 

C’est la première usine du complexe de 3 plantes. Ma’aden espère investir 6,4 milliards de dollars dans le complexe, qui générera environ 7 000 emplois directs et indirects et une croissance du PIB de 6,7 milliards de dollars hors pétrole.

 

Ma’aden compte sur le complexe pour augmenter de trois millions de tonnes par an sa capacité à fournir des engrais phosphatés aux marchés mondiaux, tout en prévoyant une capacité de production totale de près de neuf millions de tonnes.

 

CDaelim est un partenaire régulier du géant saoudien. Il a déjà construit une usine d’ammoniac pour Ma’aden.

 

Une fois le complexe achevé, l’Arabie saoudite deviendra le troisième producteur mondial d’engrais phosphatés et le deuxième exportateur mondial après le Maroc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *