Sonatrach et Eni vont accélérer les projets pétroliers et gaziers Berkine nord

Sonatrach et la multinationale italienne Eni ont confirmé leur intention d’accélérer le développement de nouveaux projets pétroliers dans le bassin nord de Berkine, ce qui entraînera une augmentation significative de la production nationale

Rachid Hachichi et Claudio Descalzi, directeurs généraux de Sonatrach et d’Eni, se sont rencontrés à Alger pour faire le point sur les progrès réalisés dans les activités menées en Algérie.

Le projet est composé de deux phases: la première, liée au développement pétrolier, a été lancée en mai dernier, trois mois seulement après l’entrée en vigueur de l’accord d’exploitation à la ferme sur le bloc; le second, relatif à la mise en valeur du gaz, verra le démarrage prévu fin septembre 2019 après l’achèvement du pipeline BRN-MLE.

Le projet est un exemple de «procédure accélérée» résultant des efforts conjugués de Sonatrach et Eni, fondés sur la stratégie commune visant à accélérer la mise sur le marché, ainsi que sur la disponibilité et le savoir-faire des entreprises de sous-traitance de Sonatrach appelées à travailler sur le marché du projet pour leur approche technologique et méthodologique avancée qui utilise des procédures rationalisées qui permettent des opérations rapides.

La première phase du projet pétrolier  Berkine nord atteindra une production de plateau de 10 000 barils bruts pour la fin juillet 2019, tandis que le développement du projet gazier atteindra une production supplémentaire de six millions de m3  et de 7 000 barils de liquide associé la fin de l’année.

Laisser un commentaire