Sonatrach et Total signent un accord portant sur un complexe de polypropylène (1,4 milliard de dollars)

Sonatrach et le française Total ont signé jeudi 18 janvier à Oran  un accord pour la construction d’un complexe  de polypropylène à Arzew près d’Oran, le projet de 1,4 milliard de dollars comprend la construction d’une usine de déshydrogénation du propane (PDH) et d’une unité de production de polypropylène (PP) d’une capacité de 550 000 tonnes / an.

Abdelmoumen Ould Kaddour, PDG de Sonatrach, et Jean Pascal Clémençon, PDG de Total Algeria, ont assisté à la cérémonie de signature de la coentreprise.

Lire aussi:Total et Sonatrach forment une JV pour un projet de polymères en Algérie


Auparavant limité à l’exportation de son pétrole brut puis à son importation en produits finis, le gouvernement algérien a montré, notamment depuis la chute des prix du pétrole à partir de la mi-2014, sa volonté d’investir dans la pétrochimie.

Sur les 59 milliards de dollars que Sonatrach a l’intention d’investir dans le pétrole en amont et en aval à moyen et long termes, 8,6 milliards de dollars seront réservés au raffinage et à la pétrochimie.