Sonatrach s’allie avec Vitol pour le rachat d’une raffinerie en Grèce

La Grèce a présélectionné deux consortiums qui souhaitent racheter 50,1% du capital de Hellenic Petroleum, l’un des plus importants raffineurs et exploitants de stations-service du pays.

L’agence de privatisation grecque a annoncé lundi que Glencore et le groupe Carlyle affronteraient Vitol (le plus grand négociant en pétrole indépendant au monde) et Sonatrach en tant qu’investisseurs qualifiés dans la seconde phase du processus d’appel d’offres, opposant ainsi la cession des actifs à deux des plus grands négociants mondiaux. .

Hellenic Petroleum possède trois raffineries sur quatre en Grèce et une usine en Macédoine, mais le pays a acquis une participation de 50,1% dans le cadre de la vente d’actifs qui était conditionnée par les plans de sauvetage internationaux lors de la crise de la zone euro.

L’opération pourrait rapporter plus de 1 milliard d’euros, sur la base de la capitalisation boursière actuelle de la société.