Sonatrach veut investir 56 milliards de dollars à moyen terme

Le groupe pétrolier et gazier national algérien Sonatrach envisage de réaliser des investissements à moyen terme de plus de 59 milliards de dollars dans des activités d’exploration et de production, des raffineries et des pipelines dans le cadre de son programme de développement à moyen terme  appelé SH-2030.

Cette déclaration a été faite dimanche lors d’un briefing sur les opportunités d’investissement pour les entreprises algériennes par le vice-président du groupe chargé de la stratégie, de la planification et de l’économie, Farid Ghezali, qui a ajouté que 45,8 milliards de dollars iraient à l’exploration et à la production, 8,6 milliards à des projets de raffinage et pétrochimiques (amont) et 2,3 milliards USD aux pipelines pour le transport.

 

C’est un objectif ambitieux, d’autant plus que tout est prévu pour réussir le plan d’investissement du groupe, at-il ajouté.

Il a cité plusieurs facteurs qui permettront au groupe de faire des investissements à grande échelle au niveau local, notamment la demande croissante de produits pétroliers et le développement du gaz naturel non conventionnel, en soulignant l’énorme potentiel de l’Algérie dans le gaz de schiste.

Il a également évoqué la fabrication et l’ingénierie des équipements pétroliers et souligné le soutien apporté par le gouvernement dans le cadre de la politique d’intégration, ajoutant que ceux qui investissent dans ces activités bénéficieraient d’un partenariat privilégié avec Sonatrach.