Terramin envisage une production accrue à la mine de zinc / plomb de Tala Hamza

Une première étude d’optimisation du projet zinc / plomb de Tala Hamza, en Algérie, a mis en évidence une augmentation substantielle des taux de production, a annoncé mardi Terramin Australia, société cotée à l’ASX.

 

Terramin, qui détient une participation de 65% dans le projet, a indiqué que la première étude d’optimisation avait identifié le potentiel d’inclusion de 8 millions de tonnes supplémentaires de ressources indiquées dans la production, ce qui représenterait une augmentation d’environ 30% des réserves total de Tala Hamza.

 

L’étude prévoyait également une augmentation de la cadence de production de 1,32 million de tonnes par an à 2 millions de tonnes par an. La durée de vie de la mine ne serait plus que de 19 ans, par rapport aux 21 ans prévus dans l’étude de faisabilité définitive de 2018.

 

«Les résultats des premiers travaux d’optimisation sont très prometteurs. L’opportunité de traiter une plus grande partie de la ressource, d’accroître le débit et de reporter la production au cours des dix premières années d’exploitation devrait présenter un avantage considérable », a déclaré Richard Taylor, PDG de Terramin.

 

Par rapport au DFS de 2018, les besoins en capital de pré-production au titre de la première étude d’optimisation sont passés de 341,4 millions de dollars à 360 millions de dollars.

 

«Les résultats probants nous ont encouragés à accélérer l’optimisation pour exploiter pleinement le potentiel du projet. Tala Hamza est un gisement de classe mondiale qui entrera en production à un moment où le marché ressentira les effets du sous-investissement systémique dans la nouvelle offre », a déclaré M. Taylor.

Source:www.miningweekly.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *