Tosyalı Holding investira dans l’industrie sidérurgique sénégalaise

Le sidérurgiste turc Tosyalı Holding va investir au Sénégal afin de réduire la dépendance du pays ouest-africain vis-à-vis des importations d’acier, a déclaré son président.

« Le Sénégal est tributaire des importations de barres d’armature et d’acier, nous avons donc décidé d’investir dans le pays à l’invitation des autorités sénégalaises », a déclaré Fuat Tosyalı à l’agence Anadolu.

Une fois terminé, Tosyalı a déclaré que le nouvel investissement répondrait non seulement aux besoins en acier du Sénégal, mais également à ceux de la région.

« Ce sera le plus gros investissement industriel au Sénégal », a-t-il ajouté.

Il a déclaré que l’intérêt du Sénégal pour Tosyalı Holding découlait des performances de la société en matière d’investissement et de production dans tous les segments du secteur sidérurgique.

Il a noté que la société et le ministère sénégalais des Mines et de la Géologie avaient signé un protocole d’accord lors de la deuxième édition du Forum économique et commercial Turquie-Afrique, le 10 octobre.

La société jettera les bases du nouvel investissement d’ici la fin de l’année, a déclaré Tosyalı.

«Nous ne nous concentrons pas uniquement sur le Sénégal. Nous avons préparé un plan d’investissement en plusieurs étapes qui inclut d’autres pays influents de la région », a-t-il ajouté.

Dans un premier temps, la société sera en mesure de fournir des matières premières en provenance de Turquie et d’Algérie et de construire une usine au Sénégal dans le but de produire un million de tonnes de barres d’armature.

« Cet investissement permettra à la Turquie d’exporter des matériaux semi-finis vers un autre pays et de remplacer des importations dans d’autres pays », a déclaré Tosyalı.

Il a ajouté que les investissements dans les prochaines étapes seraient améliorés parallèlement à la croissance de la production et au marché sénégalais.

Tosyalı a déclaré que la société possédait déjà une importante usine sidérurgique en Algérie de par sa taille.

Il a souligné que les investissements de la société en Algérie avaient atteint 3 milliards de dollars.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *